Arnaque aux impôts… cas pratique

Une fois n’est pas coutume, voilà un billet qui n’est pas consacré aux réseaux sociaux, quoiqu’on ait pu ou qu’on puisse y retrouver des arnaques de ce genre. Son objet est donc éducatif et prophylactique. Les tentatives d’escroquerie en ligne deviennent plus sophistiquées que les traditionnelles arnaques à la nigériane.
J’ai ainsi reçu ce matin un courriel particulièrement bien conçu, censé émaner des impôts et m’indiquant que je pouvais bénéficier d’un remboursement d’impôts (règle nº 1: toujours appâter le client).
Voici, très concrètement, quelques repères «en situation» et «en images» pour ne pas tomber dans le panneau.

Phising par «Tumisu»/Pixabay.com (libre de droits d’usage).

Lire la suite

Publicités

La non-affaire Woerth

Copie d’écran Twitter (tweet public)

Cette photographie, publiée sur son compte Twitter par Éric Woerth le 12 août 2019, a donné lieu à une floraison de commentaires critiques, moqueurs ou caustiques. Pour faire court, on moquait l’ancien ministre et président (LR) de la commission des finances de l’Assemblée nationale d’avoir intentionnellement modifié l’angle de la photo dans un souci d’autopromotion (en franglais: self branding).

Or il se trouve que la photo était «vraie» (non trafiquée par Éric Woerth pour faire apparaître la montée plus raide), alors que, en raison des multiples reprises et variations humoristiques (c’était devenu un mème sur les branches d’où sifflaient les gazouilleurs hexagonaux), l’intéressé a été — à tort — ridiculisé. Le phénomène a été si important qu’il a été repris dans les médias «traditionnels».

Lire la suite

Arrêt obligatoire avant de republier un lien !

Photo: Dimitris Vetsikas/Pixabay (libre de droits)

Sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter et toutes ces sortes de choses, Mastodon compris), on peut vite rester enfermé dans son silo et ses certitudes. Certains algorithmes d’affichage sont conçus pour ça. Et comme on réagit davantage à l’affect que par raison, les republications (partages FB, retweets, pouets sur Mastodon, etc.) peuvent s’avérer piégeantes… y compris quand elles sont vraies pour des questions de date. [MAJ 20/08/19]
Lire la suite

Dompter les trolls avec Stéphanie de Vanssay

Comment réagir sur les réseaux sociaux face aux agressions des trolls, à leurs messages haineux ou diffamatoires, qui tordent vos idées et s’en prennent à votre personne ? Et d’abord, faut-il vraiment leur répondre ? Dans son Manuel d’autodéfense contre le harcèlement en ligne (Dunod), Stéphanie de Vanssay propose des pistes praticables avec une analyse lucide qui, loin de se complaire dans des jugements moraux peu opératoires, centre son approche non sur les malfaisants, mais bien sur leurs victimes de leurs agissements. Dompter les trolls est aussi pour elles une manière de développer une pensée réflexive sur les raisons de leur présence sur les réseaux sociaux les conduisant à construire des interrelations sociales plus positives et finalement, à se servir des trolls plutôt qu’en être les souffre-douleur.

Lire la suite

Facebook et ses statuts moutonniers

etre-5

Facebook, comme tout réseau social, est sujet aux pratiques moutonnières. Depuis quelques semaines, j’en conteste le regain sur deux thèmes récurrents:

  • «Je ne donne pas à Facebook le droit d’utiliser étoussa….», rédigé dans un langage pseudo-juridique;
  • «Attention! Facebook va devenir payant à 4,99 doublezons», avec une somme qui fait commercial en ~,99 et qu’on retrouvera en euros ici comme en dollars là ou en livres ailleurs.

Et dans les deux cas, une seule variante à la fin : «copie/copiez ceci sur ton/votre mur». Et pourtant…

Photo : Luc Bentz (Paris, quartier des Halles, 30 juillet 2012)

Photo : Luc Bentz (Paris, quartier des Halles, 30 juillet 2012)

Lire la suite

Facebook et les étudiants

J’étais officiellement retraité le 1er septembre 2015. Le 14 du même mois, j’embauchais, si je puis dire, comme étudiant de première année de licence à Nanterre, un étudiant sur le tard, mais un étudiant tout de même. Il n’a pas fallu deux jours pour que des groupes Facebook soient créés par les étudiants suivant les mêmes enseignements que moi (deux parce qu’il y avait un chevauchement de formations).

!Entete-1000-288

Lire la suite

Quand système propriétaire rime avec arbitraire

2015-1123_Yann-houry_Pomme

Nous avions déjà évoqué les ennuis qu’avait rencontrés Yann Houry avec la Pomme pour la publication de ses manuels de français (quatre ans déjà, comme le temps passe…). L’arbitraire du système propriétaire est encore là… Yann Houry l’explique sur son blog «Ralentir travaux». La mise à disposition gratuite n’est pas sans prix… sur les systèmes propriétaires.

Pour vous oxygéner un peu, vous pouvez toujours faire un saut par là (Framablog).

 

Que raconter sur Twitter ?

«Ça y est, tu as franchi le pas et créé ton compte Twitter ! […] Tu as bien compris qu’on apprend à tweeter en tweetant seulement il y a un problème : tu ne sais vraiment pas quoi raconter !
IRL (In Real Life) tu ne te poses pas la question, tu sais de quoi parler avec ceux qui t’entourent sans avoir peur de ne pas être intéressant, mais là tu es intimidé et un peu tétanisé, tweeter OK mais pour dire quoi ?»

Ainsi commence cet article du Twittmooc créé sur l’initiative de Stéphanie de Vanssay (@2vanssay) que le Gazouilleur a complété par un commentaire. Le Twittmooc a pour but d’aider, dans un cadre coopératif et collaboratif, à «apprivoiser Twitter». Si les enseignants ou ceux qui s’intéressent à l’éducation y sont très présents (nostalgiques de la plume d’oie et des blouses grises poussiéreuses s’abstenir), il présente un intérêt pour un public bien plus large… et notamment tous les nouveaux venus sur Twitter (les newbies) qui s’interrogent sur ce que pourraient être leurs premiers gazouillis.

Pour ceux-là, mais pas seulement, que raconter sur Twitter mérite d’être lu!

Changement d’activité : quelles incidences pour sa liste d’abonnés?

Gare de Juvisy (photo LBz)

Changer de voie, changer d’activité, changer… Peu importe sur quoi porte le changement s’il est, sinon radical, du moins particulièrement significatif. Activité professionnelle, activité militante, de culture ou de loisirs ou autre centre d’intérêt: il ne s’agit pas d’une activité annexe, évidemment, mais de quelque chose qui importe, qui importe vraiment. La vie personnelle comme la vie professionnelle connaissent ces moments de transition majeure qui sont parfois, mais très rarement, des moments de rupture totale. La question se pose, dans ce cas, de ce que peuvent devenir les présences, nos présences sur/dans les réseaux sociaux.

Lire la suite